> Page d'accueil > Actualités > Newsletter 1 - mai 2017

Newsletter 1

Mai 2017

SALLES PROPRES - QAI - HYGIENE HOSPITALIERE - HYGIENE INDUSTRIELLE

CONTROLES - MESURES - AUDIT - CONSEIL - FORMATION

Nous avons le plaisir de vous proposer la première Newsletter du Réseau IN SITU ENVIRONNEMENT.

Nous vous en souhaitons bonne lecture!

IN SITU ENVIRONNEMENT - Partenaire du Colloque QAI 

27 et 28 Juin 2017

Le colloque se place volontairement dans une perspective d’avenir et d’innovations : quels constats ? Quels sont les freins ou moteurs identifiés par tous les acteurs ? Comment les intégrer pour répondre aux besoins industriels en liaison avec les réglementations?

Pour intégrer ces différents points, quatre sessions sont prévues :

  1. Impact de la pollution de l’air sur la santé

  2. Quelles innovations en mesures ? Du satellitaire au nano

  3. Les traitements de l’air et des émissions

  4. Enjeux socio-économiques de la qualité de l’air

Les perspectives de développement économique de ce secteur, en résonnance avec les problématiques d’acceptation sociétale et des besoins financiers seront traitées sous la forme d’une table ronde.

Une session posters permettra d’enrichir les discussions et d’identifier les innovations présentes et futures de ce secteur.

L’objectif est de fédérer l’ensemble des acteurs en vue d’échanges et de collaborations pour contribuer à mieux protéger l’Homme et son Environnement.

Inscrivez-vous dès à présent !

   INSCRIPTION
   PROGRAMME

Le suivi qualité en endoscopie

L'instruction du 4 juillet 2016  a pour objet d’actualiser les mesures relatives au traitement des endoscopes souples thermosensibles à canaux dans les lieux de soins. Le document détaille les nouvelles approches notamment sur les fréquences et les modalités de contrôles des endoscopes, des laveurs, des enceintes de stockage. 

En complément la DGOS propose des réponses aux questions posées concernant l’application de l’instruction.

Nos experts se tiennent à votre disposition pour vos campagnes de prélèvements et de qualification.

   Notre expertise
   Réponses DGOS

Le guide de l’OMS pour la prévention des infections du site opératoire 

En France, les infections du site opératoire (ISO) se situent au troisième rang des infections associées aux soins (IAS) selon la dernière enquête nationale de prévalence des infections nosocomiales réalisée en 2012 et portant sur 300330 patients hospitalisés. Dès 1988, l’organisation de la lutte contre les infections nosocomiales et les programmes successifs de prévention ont fixé un objectif de réduction des ISO en s’appuyant sur la publication du SENIC Project qui avait montré que cette réduction atteignait 20% dans les services ayant mis en place une surveillance avec rétro-information aux équipes chirurgicales et des mesures préventives spécifiques.

   En savoir plus    

Évaluation des flux d'air du bloc opératoire en utilisant le comptage particulaire et l'observation directe des ouvertures de portes

Les auteurs sont partis du postulat admis celui du rôle de l'environnement de la salle d'opération (OR) en tant que contributeur  dans le  taux d'infection au niveau du site opératoire. La qualité de l'air, la turbulence liée aux flux d'air et d'autres facteurs peuvent augmenter les risques de contamination. Les auteurs ont réalisé des comptages de particules d'air (APC) afin de déterminer si les concentrations augmentaient en fonction de la circulation, de l'ouverture de porte et d'autres activités courantes dans une salle d’opération.

   En savoir plus  
   Notre expertise  

La désactivation des systèmes à flux d'air unidirectionnel et son effet sur la période avant qu'un bloc opératoire puisse être utilisé en toute sécurité

La désactivation des systèmes de traitement de l'air dans les salles d'opération pendant les périodes d'inactivité prolongée (par exemple, les nuits, les week-ends) peut entraîner une réduction substantielle de la dépense énergétique. Cependant, il existe peu de preuves concernant l'effet de l'arrêt du système de traitement de l'air pendant les périodes d'inactivité prolongée sur la qualité de l'air dans les salles d'opération pendant les périodes opérationnelles. L'objectif de cette étude est de déterminer le temps nécessaire après le redémarrage du système de ventilation pour revenir à une situation stable, avec une qualité de l'air au moins égale à la situation avant de désactiver le système.

   En savoir plus
   Notre expertise

La renaissance de la norme ISO 1644-1 : conformité de classe particulaire

Depuis décembre 2015, la norme internationale ISO 14644 parties 1 et 2 a été validée et publiée par l’Organisation Internationale de Normalisation (ISO).Cette nouvelle version a pour conséquence directe et immédiate l’abrogation de la version de 1999.Le point central des évolutions souhaitées par les experts a été de dénoncer l’absurdité ou, disons plus modérément l’incohérence du traitement statistique qui jusqu’alors guidait les opérateurs dans le calcul et l’interprétation des résultats, selon trois cas distincts (1point – 2 à 9 points et ≥ 10 points), en vue d’établir le niveau de conformité des salles propres. Pire encore, dans certaines conditions, nous rendions des déclarations de non-conformité alors même que les données brutes étaient correctes (je vous renvoie aux différentes conférences réalisées lors des congrès ContaminExpert). C’est le cas bien connu des « points trop propres ».Il devenait alors urgent de traiter ces incohérences et de trouver un nouveau modèle statistique capable de couvrir, non seulement toutes les cas de figure en terme de nombre d’emplacements (1 point, 3 points, 9 points, etc…) mais aussi d’assurer un niveau de confiance au moins égal à la version de 1999 voire même supérieur !

   En savoir plus

Venez découvrir le Réseau IN SITU ENVIRONNEMENT

Contact : 09 82 37 07 39 - contact@insitu-environnement.com

facebook
Rejoignez-nous
linkedin
Rejoignez-nous
   Visitez notre site   
IN SITU ENVIRONNEMENT

Contact:

contact@insitu-environnement.com
Linkedin
Viadeo
Facebook
Mentions légales - Plan du site • Copyright © 2017. In Situ Environnement - Tous droits réservés